Juristes : 7 manières de renforcer la culture juridique dans votre entreprise

Thibaut Caoudal
Co-founder
@
Leeway
October 26, 2020
7
min

Dans beaucoup d'entreprises françaises hélas, l'importance accordée aux juristes n'est pas à la hauteur de leurs attentes.

C'est d'ailleurs très surprenant lorsqu'on sait qu'en France, contrairement à d'autres pays, la responsabilité pénale du dirigeant peut être engagée facilement.

Alors, comment expliquer ce manque de considération de la part des entreprises ?

Héritage de notre culture latine, vision archaïque des juristes d'entreprise, sur-valorisation de la fonction DAF, manque de soft-skills de la part des juristes, la liste est longue.

Pour compliquer la tâche, contrairement aux autres fonctions support comme les RH ou la Finance, les juristes - sauf s'ils sont passés par un double cursus - ne bénéficient pas de cours de leadership ou de management à la fac de droit.

Par conséquent, pour arriver à se positionner dans l'entreprise, il est donc essentiel de réussir à renforcer la culture juridique en interne. Mais comment y arriver ?

Voici les 7 éléments indispensables selon nous.

Former les opérationnels

La formation des opérationnels constitue la première étape pour réussir à renforcer la culture juridique au sein de votre entreprise. C'est sans doute le meilleur moyen pour vulgariser des sujets pouvant faire peur aux équipes mais pourtant essentiels. Voici trois formats proposés :

Ateliers : dès lors qu'une occasion se présente, vous pouvez organiser des ateliers de formation - sur place ou à distance - pour évangéliser un aspect juridique ayant un intérêt particulier pour les opérationnels. Par exemple les BSPCE, le RGPD ou encore le Privacy Shield.

Ressources : préparez un wiki-juridique interne, accessible à tous facilement. Grâce à cette documentation, vous allez pouvoir partager l'information auprès des différentes équipes et surtout répondre aux questions avant même qu'on ne vous les pose.

Onboarding : pour chaque vague d'arrivées de nouveaux employés, organisez une présentation de l'équipe juridique pour détailler le rôle de chaque juriste, vos méthodes de travail et les outils à disposition pour interagir avec votre équipe. Faites leur prendre les bonnes habitudes.

Connaître le business

Connaître votre business est indispensable pour gagner la confiance des opérationnels et obtenir le statut de Trusted Advisor tant plébiscité par les anglo-saxons. Pour ça, pas de secret, il faut accumuler un maximum de connaissances opérationnelles, stratégiques et marché.

Marché et concurrents : vous devez connaître tous les acteurs de votre secteur. Les concurrents bien-sûr, mais aussi les opportunités et les menaces en présence, ou encore les différentes réglementations et leurs évolutions. Ne laissez pas passer cette opportunité.

Clients et fournisseurs : connaître parfaitement vos clients et fournisseurs les plus importants est capital pour mettre en avant votre expertise auprès des équipes. Pour ça, bien évidemment vous devez connaître vos contrats, mais aussi la typologie et les spécificités de chacun.

Stratégie d'entreprise : maîtriser la stratégie d'entreprise et des différents départements est essentiel. Par exemple, si celle-ci souhaite s'internationaliser, développer un nouveau produit, ou se diriger vers un rachat, vous devez en avoir connaissance pour adapter vos conseils juridiques.

Encourager le feedback

La culture du feedback instaure un climat de confiance entre les opérationnels et l'équipe juridique. Elle vous permet d'améliorer la satisfaction de vos clients internes certes, mais surtout de leur montrer que vous êtes au service du business, autrement dit, avec eux.

Direction : souvent, les membres du comité de direction apprécient les employés ouverts à des retours. Cela témoigne d'une capacité et d'une envie de progression. C'est une bonne manière de gagner leur confiance, et donc d'obtenir la responsabilité de sujets plus stratégiques.

Opérationnels : demander des retours d'expériences - positifs ou négatifs - suite à un projet ou une négociation menés en collaboration avec des opérationnels peut paraître surprenant. Pourtant, elle vous aidera à leur faire passer un message : vous avez les mêmes intérêts.

NPS (Net Promoter Score) : le NPS est un outil très répandu pour suivre l'évolution de la satisfaction client. De plus en plus, il est utilisé en interne pour encourager l'amélioration continue. Pourquoi ne pas le mettre en place dans votre entreprise et ainsi donner une nouvelle image des juristes ?

Awesome Banner

Mesurer la performance

Mesurer la performance de l'équipe juridique est essentiel. Cela ne veut pas dire industrialiser ou automatiser un métier essentiellement humain. Au contraire, cela signifie récolter des données mesurables pour vous aider à faire valoir votre contribution dans les résultats de l'entreprise.

Quantitatifs : souvent, dans la fonction juridique, les indicateurs de performance liés au volume de travail abattu ne sont pas pertinents. Dans certains cas, ils peuvent l'être. Par exemple pour le volume de contrats, le temps moyen de négociation, ou les dépenses en contentieux.

Qualitatifs : au delà des indicateurs de performance quantitatifs, vous pouvez comptabiliser les projets stratégiques menés à bien par votre équipe. Les formations internes, la mise en place de solutions de dématérialisation ou la création de contenus juridiques sont des bons exemples.

Budget : mesurer la bonne tenue de votre budget est fondamental. Pour ça, comparez l'évolution des dépenses d'une année à l'autre, par catégorie. Si besoin, aidez-vous de votre DAF pour créer un fichier de suivi. Cela vous permettra d'obtenir plus d'autonomie dans sa gestion par la suite.

Digitaliser la fonction juridique

Faire adopter une solution technologique aux opérationnels est sans doute le meilleur moyen de renforcer la culture juridique dans l'entreprise. Non seulement car vous allez leur faire gagner du temps, mais en plus car vous allez automatiser toute la partie administrative de leur travail.

Gains de productivité : la réduction du temps passé par les équipes sur des tâches manuelles et chronophages à faible valeur constitue une première étape. Si en plus vous leur mettez une solution simple d'utilisation et moderne entre les main, ils vous remercieront tous les jours.

Maîtrise des risques : ensuite, choisissez une solution permettant aux opérationnels d'agir sans prendre de risques, notamment grâce à des procédures d'approbation automatiques. En effet, ils gagneront en autonomie, et ainsi en réactivité auprès de leurs clients et partenaires.

Utilisation de la donnée : enfin privilégiez un outil connecté à ceux de vos opérationnels (Gmail, Outlook, Salesforce, DocuSign etc.). Vous leur éviterez ainsi les double saisies, sans changer leurs habitudes. À ce rythme là ils vont vite prendre goût au droit ;)

Awesome Banner

Améliorer sa communication

Sans surprise, améliorer votre communication avec les autres équipes est clé pour renforcer la culture juridique. Pour y arriver, il faut réussir à vous rendre disponible et mettre en place des méthodes et outils bénéfiques aussi bien pour les opérationnels que pour vous.

Process : sans devenir rigide, vous devez mettre en place des règles simples pour faire prendre conscience de vos contraintes aux opérationnels. Non, on ne peut pas réviser un contrat en claquant des doigts du jour au lendemain simplement car les objectifs doivent être atteints...

Outils : Slack, Teams, Skype, peu importe, il vous faut absolument un moyen de communiquer de manière directe et rapide avec les opérationnels lorsqu'ils ont des questions. Cette réactivité les encouragera à vous solliciter plus régulièrement, et vous arriverez en amont sur les sujets.

Legal Design : le legal design est de plus en plus répandu dans les entreprises. Il permet de casser les codes, et de communiquer avec les opérationnels de manière différente et surtout de faire passer des messages de manière ludique, en ayant plus d'attention de la part des équipes.

Travailler son savoir-être

Enfin, pour mieux vous positionner dans l'entreprise, et renforcer la culture juridique par conséquent, vous devez travailler votre savoir-être. Ce n'est pas la tâche la plus facile, mais elle est nécessaire pour développer votre influence auprès des autres équipes.

Réseau interne : développer votre réseau en interne permet d'inspirer vos collaborateurs et de communiquer efficacement avec les personnes clés. Attention, il ne s'agit pas de politique mais plutôt d'empathie et d'intelligence émotionnelle pour gagner en crédibilité.

Réseau externe : accompagnez-vous de mentors étant déjà passés par les étapes que vous avez à franchir. Ils vous permettront de mobiliser les bonnes compétences au bon moment, et aussi de solliciter un regard extérieur lorsque vous aurez des difficultés.

Position dans l'entreprise : c'est sans doute un objectif à plus long terme que vous devez vous fixer, mais évidemment la position de la direction juridique dans l'entreprise a un impact sur la culture juridique de manière générale. A vous de jouer, vous allez réussir.

Newsletter

Subscribe to the newsletter to get the latest in-house trends, tips and inspiration straight to your inbox.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.